Apprendre le crochet Trucs et astuces

Trucs et Astuces : Lire un schéma

Beaucoup de crocheteuses (et crocheteurs), même les plus averties, sont souvent désarmées face à un patron dont les instructions sont en schéma. Cela peut paraître comme une langue étrangère pour certaines personnes.

Ayant appris le crochet en faisant des napperons avec mes grands-mères, c’est donc la première “langue” que j’ai parlé dans le domaine du crochet. Du coup, oui c’est facile pour moi , mais je comprends que cela puisse en dérouter plus d’un.

Les schémas sont utilisés pour toutes formes de projet, aussi bien sur un travail en ronds (tours) qu’un travail en rangs (aller-retour). J’en intègre dans mes modèles comme par exemple Michelle à la plage, pour faire sa veste, ou Brigitte au festival pour sa veste aussi.

Afin de rendre ça moins intimidant pour tout le monde, voici une explication pas à pas.

1ère étape : se familiariser avec les différents symboles utilisés dans les schémas (FR et US).

2ème étape : regarder votre schéma et identifier les tours/rangs.

Peut être que le plus simple pour vous, ce serait de colorier les tours/rangs afin de bien les identifier d’un coup d’œil et ainsi savoir où vous en êtes. Cela permet aussi de rester concentrer sur une seule chose à la fois.

Voici l’exemple qui va servir tout au long des explications :

C’est un schéma que j’ai dessiné pour illustrer les explications.

 

3ème étape: décrypter les tours.

Tour 1 en noir

 

Ici on voit des 4 cercles et 1 point noir, il faut donc faire 4 mailles en l’air (ml) et fermer par une maille coulée (mc) pour former un anneau.

Astuce 1: Un schéma se lit dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (sens anti-horaire), sauf mention contraire. cette notion de sens est importante pour bien lire la suite.

Le tour étant fini, passons au deuxième.

 

Tour 2 en rouge

 

Dans ce deuxième tour, on commence à la flèche noire, les mailles sont à faire directement après la maille coulée du tour 1.

Astuce 2: dans un travail en cercle comme ça, les mailles de démarrage d’un nouveau tour sont souvent remplacées par des mailles en l’air. cela permet d’atteindre la hauteur nécessaire pour enchaîner les autres mailles.

Ainsi je lis : 3 ml (faites pour remplacer la première bride), 3 ml encore, puis (3 brides, 3 ml) x 3, enfin 2 brides puis 1 mc pour fermer le tour.

Ce tour est fini, passons au troisième.

 

 

 

Tour 3 en bleu

 

Au démarrage de ce tour (flèche) on voit 1 mc. vous me direz : “Mais pourquoi?” Tout simplement pour rejoindre (sans que cela se voit de trop) l’arceau de 3ml fait au tour précédent.

Une fois dans l’arceau, je lis et fais 3 ml (toujours pour remplacer la première bride) et 1 bride dans la même maille, 2ml, puis 2 brides dans la même maille.

Ensuite ce sont 3 brides (1 par bride du tour précédent), puis * 2 brides dans 1 mailles, 2 ml, 2 brides dans une maille, puis 3 brides (1 par bride  du tour précédent)* . En regardant la suite du tour on peut facilement comprendre qu’on va répéter les instructions entre * et *  3 fois de plus afin d’atteindre la fin du tour.

Pour terminer ce troisième tour, il faut faire 1 mc sur le dessus de la chaînette de 3ml faite au début.

 

Et voilà les trois tours sont faits.

Est ce que maintenant vous voyez à quel point c’est moins intimidant lorsqu’on décompose le schéma? Il n’est pas nécessaire de regarder l’ensemble du graphique et de s’y noyer. Il faut juste se focaliser sur un tour à la fois. Bien sûr c’est avec la pratique qu’on s’habitue. Mais maintenant, lorsque vous naviguerez sur Pinterest et que vous rencontrerez un tuto dans une langue étrangère que vous ne comprenez pas et qu’il y a un schéma, vous pourrez le faire!

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :